Steve Austin revient sur les conséquences du chant ‘What?’ et donne une anecdote sur Big Bossman

Dans son podcast, The Steve Austin Show, le WWE Hall of Famer est notamment revenu sur le fameux chant ‘What?’, qui peut parfois être assez déroutant pour les talents:

 »Je n’aurais jamais pensé que le chant ‘What?’ resterait aussi longtemps. Ça peut vraiment foutre le bordel dans le rythme de quelqu’un, et ce qu’ils tentent de dire. Parfois, ils peuvent devenir agités. Parfois ce chant ‘What?’ peut vraiment être bouleversant, et vous pensez que les gens ne font pas attention à ce que vous dites, parfois alors qu’une promo est vraiment forte et sincère, le chant ‘What?’ débarque. Le public est en train de rater ce que dit le talent, donc parfois il faut savoir timer ce chant et faire la différence entre quelques merdes et une vraie promo où l’on veut connaitre l’histoire. Je comprend les fans, et je comprend les gens qui sont en train d’essayer de faire une bonne promo. Ça coupe le rythme, c’est simple et clair. »

Lors du même podcast, Austin est également revenu sur une histoire à propos de The Big Bossman, qui a gâché le début de leur feud:

 »On était en train de travailler sur un angle, je ne me souviens plus avec qui, mais Big Bossman était censé venir à la fin et me frapper avec une chaise pour me faire perdre le match. On y arrive, c’est la fin du match, et aucun Big Bossman en vue. Il est introuvable. Ce gros bâtard est supposé courir là-bas et me faire perdre le match pour que nous puissions commencer à travailler ensemble, alors voici Jerry Brisco. Ces gars de la vieille école ne sont pas à l’aise avec des chaises, ils n’en ont pas vraiment utilisé dans leur génération, et ils n’ont jamais pensé pouvoir glisser dans l’Attitude Era…. donc il arrive et me frappe avec un coup tellement faible avec cette chaise. Je devais être à terre. Je dois être battu. Je voulais vraiment qu’il me tue avec cette chaise donc je me suis senti mieux, et puis je me suis dit ‘Il est où?’

Alors voici Ray. Il était derrière en train de parler avec The Undertaker pendant le match. Je suppose que Undertaker catchait dans le main event ou l’avait déjà fait, mais j’ai allumé Big Bossman.  C’est ce que j’ai fait de plus bruyant dans l’histoire et je ne perds jamais mon sang-froid, jamais en un million d’années. J’ai vraiment débouché sur Ray parce que j’étais vraiment contrarié qu’il ne soit pas là. Non seulement il a gâché le match … mais cela a annulé l’angle que nous étions supposés travailler et j’avais hâte de travailler avec Ray. C’était un gars génial et un grand homme. »

Catégories
Interviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY