Ronda Rousey raconte le suicide de son père

A Wrestlemania 34, Ronda Rousey a effectuée ses débuts in-ring, et surprit beaucoup de personnes par sa performance. Rousey réussit un retour triomphant en tant qu’athlète, après avoir subie 2 défaites choquantes lors de ses 2 derniers matchs à l’UFC.

Après avoir perdue contre Holly Holm à UFC 193, Rousey a admit avoir bataillée sérieusement contre la dépression et le suicide, dans un épisode de The Ellen Degeneres Show en 2016 .

« Honnêtement, ma pensée dans l’infirmerie, j’était assise dans un coin, et je fut comme « Que vais-je devenir si je ne suis plus ce que je suis ? Je fut littéralement assise là, en pensant à me tuer. A cette seconde, j’étais « Je ne suis plus rien. Personne n’en a plus rien à foutre de moi sans ça. »

Lors d’un récent show d’Hollywood Medium de Tyler Henry, qui fut diffusé hier soir, Rousey a discutée du suicide de son père.

« Mon père eut le dos brisée, et il eut un trouble sanguin très rare qui l’a empêché de guérir, semblable à l’hémophilie, et ça ne vous permet pas de coaguler votre sang. Et, pendant des années, il reçut des transfusions plaquettaires, et ils ont tenté de lui mettre des tiges dans son dos. Finalement, les médecins lui ont dit qu’il deviendrait paraplégique, puis quadriplégique, qu’il allait mourir, et qu’ils ne pouvaient rien y faire. »

« Alors, mon père décida de prendre les choses en main, car il souffrait énormément tout les jours. Il ne pouvait plus travailler, il avait l’impression d’être un frein pour la famille, et il fut comme une personne qui prenait soin de tout le monde. Et il prit un autre chemin pour en finir avec la fatigue. J’avais 8 ans. »

Catégories
Interviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY