Kevin Owens revient sur son attaque envers Vince McMahon – Sami Zayn revient sur la chute de Shane McMahon

Kevin Owens et Sami Zayn sont apparus au micro de Chris Jericho dans son podcast, et K.O est revenu sur un segment déjà mythique de Smackdown, lorsqu’il a agressé Vine McMahon:

 »Je ne me souviens vraiment pas d’avoir été inquiet à ce sujet. C’était assez dingue car on a plus tôt dans la journée et ensuite je me retrouve dans le ring en train de faire une promo, et sa musique retentit, c’était Vince McMahon marchant sur la rampe. Il était différent que dans son bureau ou en coulisses. »

 »On s’est serrés la main, on a posé les micros, et il a commencé à dire tellement d’insultes. Si on lit sur ses lèvres, on peut voir aussi que je suis choqué pour de vrai. Il disait tellement d’insultes juste pour m’embarrasser. La seule personne à qui j’avais mit un coup de tête aussi fort était William Regal à NXT. Je vais vous dire, personne ne peut m’accuser d’avoir prit le boss à la légère. Puis il a saigné et il y a eu le Superkick. […] Tout le segment était surréaliste. »

Ce segment faisait d’ailleurs parti de la construction de la confrontation entre Owens et Shane McMahon pour Hell in a Cell, un match lors duquel le fils de Vince a sauté depuis le haut de la cage. Sami Zayn est revenu sur cette cascade:

 »Il y a trois vies essentiellement en jeu; celle de Shane McMahon, évidemment, celle de Kevin Owens, que je dois ramener à temps, et puis il y a moi parce que si je me loupe, je suis mort. Pour moi c’est une cascade d’élite, du très haut niveau d’Hollywood. Ils m’ont dit de le [Kevin] retirer. Je me disais ‘Attends, attends, quand est-ce que je suis supposé l’enlever?’ J’ai seulement 1.8 secondes pour passer de l’invisible et l’attraper, vous ne comprenez pas la marge d’erreur de ce truc. J’avais des nœuds dans l’estomac toute la journée. Non seulement cela, mais une ou deux fois dans la journée j’avais essayé de le retirer de la table, et je glissais à chaque fois.
La vie de Kevin est en jeu. Si vous regardez au ralenti, à cette vitesse, Shane est à trois mètres de sa tête, c’était fou de voir à quel point c’était proche. C’était une cascade vraiment folle. »

Catégories
Interviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY