Les gains des catcheurs comparés à ceux des autres sportifs

Si le catch est souvent considéré comme étant assez différent des autres sports classiques, et même des autres sports de combat, pour de nombreuses raisons plus ou moins justifiées, que ce soit en rapport avec la notion de spectacle plus que de compétition ou bien à l’absence de véritables fédérations internationales ou d’ambition olympique, il n’en reste pas moins que les pratiquants du catch au plus haut niveau sont des sportifs hors pair, aux organismes parfois surhumains et aux performances hors norme. Pour toutes ces raisons et bien d’autres, le catch ne cesse de se développer et de devenir de plus en plus populaire, et de remplir aussi bien les salles que les écrans de télévision. Toutes ces rentrées d’argent commencent à se faire sentir sur les gains des meilleurs catcheurs de la planète, qui n’ont plus à rougir devant les salaires des autres sportifs des disciplines plus traditionnelles de la planète.

Chaque année, le magazine Forbes publie le classement des sportifs les mieux payés de la planète au cours de la saison écoulée. Si le top 10 des sportifs classiques domine encore largement le top 10 des catcheurs, l’écart s’est resserré et n’est pas un gouffre gigantesque. Sur la plus haute marche du podium, on retrouve la star portugaise du football Cristiano Ronaldo, avec le plus haut salaire du monde à hauteur de 58 millions de dollars, plus 35 millions de dollars en sponsors. Il devance LeBron James à la deuxième place. Le basketteur a un salaire deux fois inférieur mais des revenus liés aux sponsors bien plus importants, à hauteur de 55 millions de dollars. Sur la dernière marche du podium, c’est l’éternel rival de Ronaldo, l’argentin Lionel Messi, qui l’occupe avec un total de 80 millions de dollars remportés en un an, se faisant doubler par James par rapport au classement de 2016.

Si l’on continue de développer ce classement au-delà du top 10, on se rend compte que les places d’honneur font la part belle aux sports américains que sont le basketball, le baseball et le football américain, avec aussi une belle résistance des tennisman et tenniswoman et des pilotes de Formule 1. En 2016, le premier boxeur, Manny Pacquiao, était 63ème avec 24 millions de dollars. La star de l’UFC Conor McGregor était 85ème avec 22 millions de dollars. Mais nul doute que son combat contre Floyd Mayweather le fera remonter dans le prochain classement annuel.

Si aucun catcheur n’apparaît dans ce top 100, le numéro 1 de la discipline en terme de revenus, Brock Lesnar, avec 12 millions de dollars, peut se vanter de ne pas en être très loin. Le seul autre catcheur dans le même cas que lui est John Cena qui, avec ses 8 millions de dollars annuels, se défend encore bien malgré son éloignement des rings pour les studios de cinéma. Mais après ces deux poids lourds, la troisième place de Triple H est déjà à moins de 4 millions de dollars, ce qui démontre quand même un écart toujours significatif avec les sportifs des autres sports.

Source : Flickr

Mais il est aussi bon de comparer le catch avec des disciplines plus alternatives. Ainsi, Daniel Negreanu, plus grand joueur de poker et plus grand gagnant de l’histoire, jeu réputé pour ses sommes d’argent affolantes, a récolté 34 millions de dollars, mais sur toute une carrière commencée 20 ans auparavant, soit une moyenne bien inférieure aux cadors du catch. Ainsi, si les catcheurs n’ont pas encore les revenus inhérents aux grandes stars sportives de la planète, ils sont loin d’être des petits joueurs à ce sujet et peuvent sortir leur portefeuille sans aucune honte.

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY

Hey Toi!

Aide nous à faire grandir notre communauté, met un like!

Le 9 mai WWE Live fera escale au Forest National à Bruxelles!

INFOS & BILLETS

Hey Toi!

Aide nous à faire grandir notre communauté, met un like!

Le 9 mai WWE Live fera escale au Forest National à Bruxelles!

INFOS & BILLETS