Shawn Michaels parle du premier épisode de Raw, l’invasion de la DX et plus

Shawn Michaels s’est récemment entretenu avec USA Today afin de promouvoir le 25 anniversaire de Raw, et est justement revenu sur ce premier épisode:

 »Le stress d’être en direct, face à l’inconnu. Honnêtement on s’est débarrassé de ce que je connaissais quand j’ai grandi, le traditionnel show de catch du samedi ou dimanche matin, on était désormais en prime time le lundi soir. Et en plus en direct, on devait également apprendre à vivre avec les pause publicitaires. Tellement de choses qui étaient tout simplement nouvelles du point de vue de la télévision et qu’aucun d’entre nous, surtout moi, n’avait jamais manipulé auparavant. La plupart d’entre nous étaient anxieux et ne voulaient pas tout gâcher en direct à la télévision, parce que tout le monde allait le voir. »

Pensait-il que Raw était le futur du catch à l’époque?

 »Non je ne pensais pas à cela. Je ne peux pas dire qu’à ce moment de ma vie j’avais la maturité ou la vision pour comprendre ce que nous faisions. Aujourd’hui on peut facilement voir que ce Raw fut le début de tout, et le point de départ de la mondialisation de la WWE. Parce que sans Raw, il n’y aurait pas eu de WCW, de Monday Night Wars et ses énormes résultats, et ensuite la WWE a gagné et a prit la relève en devenant cette franchise mondiale incroyable qu’elle est aujourd’hui. Je pense que tout cela commence avec ce premier Raw au Manhattan Center.
Disons-le de cette façon … Je suis sûr que si vous demandiez à Vince McMahon, c’était son but. Mais certainement pas pour le gars qui était là avec le championnat intercontinental et un très mauvais mulet, je n’en avais aucune idée.

A propos de l’invasion de WCW Nitro par DX:

 »J’ai regardé cela comme un fan. C’était après mon départ et ma blessure au dos, donc j’étais chez moi. Je vais vous dire, regarder cela dans son canapé, sans avoir aucune idée de ce qui allait se passer, c’était énorme. Je me souviens qu’en regardant je me suis dit ‘Mon Dieu c’est du génie ». Pour moi c’est l’un des meilleurs moments de l’histoire du catch à cette époque. Et ooh, ça pique un peu de le dire parce que je n’en faisais pas partie. »

Catégories
Interviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY