The Miz revient sur quelques moments marquants de sa carrière

The Miz s’est récemment entretenu avec la WWE et est revenu sur quelques moments forts de sa carrière comme sa victoire pour le WWE Championship en 2010, et son retour en coulisses où Vince l’a prit dans ses bras:

 »Vince [McMahon], en quelque sorte m’a dit ‘Okay, on y va avec toi, gamin, on le fait.’ Vince a toujours vu le talent, il a toujours été mon plus grand supporter. La WWE est comme une grande fraternité quand on arrive, les fans ne vous aiment pas car vous êtes un outsider, vous venez d’une télé réalité, vous n’êtes pas sensé avoir du talent. Le vestiaire ne vous aime pas, vous êtes expulsé du vestiaire, et on revient en coulisses où en entend Vince dire ‘On y va avec toi. Je sais que tu peux le faire.’ Ça solidifie tout, ça concrétise ce pourquoi j’ai autant travaillé. »

A propos de son segment à Talking Smack avec Daniel Bryan:

 »Il y avait beaucoup d’émotions, et pas seulement Daniel, tout le monde. J’ai tout lâché car les créatifs n’avaient rien pour moi ce jour là et je me disais ‘Quoi? Qu’est-ce que vous voulez dire par je ne suis pas dans le show? Je suis Intercontinental Champion.’ Ils ont répondu ‘Oui mais on introduit les nouveaux titres par équipe et le nouveau titre féminin donc on a pas de place pour le titre IC’.
J’ai répondu ‘Attendez deux minutes, vous introduisez de nouveaux titres mais qu’en est-il de l’histoire de ce titre? Ce même titre que vous n’arrêtez pas de rejeter et d’enterrer’. J’étais tellement agacé, j’en avais tellement marre. Et je me suis dit: « Mettez-moi sur Talking Smack ce soir, je vais faire des ravages sur tout et tout le monde. »

A propos de sa première vignette en 2006:

 »C’était ma première vignette en tant que ‘The Miz’. J’étais allé au siège de la WWE et j’ai litérallement énervé tout le monde. Quand j’ai jeté ces [ballons] d’eau [du toit], je ne savais pas que je frapperais toutes les voitures sur lesquelles je les ai jetées. Oui, les assureurs n’étaient pas si heureux. « 

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY