[Chronique] Le booking excellent de Survivor Series 2017

Que de parcours pour arriver à la carte finale de Survivor Series 2017 qui n’est d’ailleurs toujours pas bouclée. La WWE a fait les choses en grand pour cette nouvelle édition du PPV qui aura lieu dimanche, et qui est à juste titre très attendue. Revoyons le parcours du PPV depuis ses débuts.

1- Les annonces

Tout aurait pu s’arrêter à cet épisode de Raw du 23 octobre où le General manager, Kurt Angle a annoncé la carte du show. Le pitch du PPV? Chaque champion de Raw affrontera son homologue de Smackdown. La carte était déjà très alléchante, et s’est vue rajouter deux 5 vs 5 Survivor Series Traditionnal Match, un masculin et un féminin entre les divisions. Que demander de mieux, une fois par an un PPV est réservé à une guerre des divisions afin de savoir laquelle est la meilleure. Les matchs entre champions s’annonçaient également assez positif, et même si Lesnar vs Mahal a reçu beaucoup de critiques, il aurait pu être positif et assez intéressant à regarder. La WWE aurait donc pu s’arrêter à ce stade et passer les semaines suivantes à en faire la promotion comme à son habitude, enchainer les promos interposées, les clashs sur Twitter et les petites interventions, mais rien ne s’est déroulé comme on pouvait l’attendre.

2- Un premier changement de titre

Les combats annoncés, chaque champion s’attendait à conserver son titre et à se rendre à Survivor Series avec l’espoir de prouver qu’il est le meilleur. Pourtant chaque détenteur d’une ceinture a défendu son bien, et le premier fut The Miz, qui s’est sorti d’un match piège contre Matt Hardy pour assurer sa place à Survivor Series. Dans la même soirée, Alexa Bliss a elle aussi conserver son titre, deux autres n’ont pas eu la même chance la semaine suivante. En effet Seth Rollins et Dean Ambrose ont perdu les titres par équipe de Raw contre Sheamus & Cesaro à cause d’une intervention de The New Day, et ont ainsi perdu leur place pour le PPV. Un changement surprise puisque le combat était annoncé, et que personne ne voyait The Shield tomber, et surtout pas à Manchester, Angleterre, puisque le show était enregistré puis diffusé quelques heures plus tard. Un premier changement à la carte, qui fut loin d’être le seul.

3- La victoire d’AJ Styles

Peut-être le plus gros choc de ces dernières semaines, où le plus gros plaisir. AJ Styles devient WWE Champion pour la seconde fois en battant Jinder Mahal, le champion mal aimé des fans, qui enchaînait les polémiques sur ses conservations du titre. The Modern Day Maharaja aurait du affronter The Beast Brock Lesnar, un projet qui a d’ailleurs bien fait rire son avocat Paul Heyman, qui s’est montré heureux de voir que l’adversaire de son client avait changé pour AJ Styles. The Phenomenal One est en effet un formidable compétiteur qui va offrir à Brock un gros défi, et aux fans un match à regarder. La brutalité contre la vitesse, Lesnar face à l’un des meilleurs catcheurs du monde selon les fans et ses collègues. Après un combat par équipe, voilà que le main event du PPV est modifié deux semaines avant sa tenue, une grosse surprise surtout que personne ne s’attendait à ce que la WWE change un titre de main deux fois en Angleterre, et donc deux fois en décalage entre l’enregistrement et la diffusion. Un changement de titre majeur qui prouve que rien est acquit à la WWE mais un changement néanmoins bienvenu, qui a lancé la hype pour le PPV à son sommet.

4- Pendant ce temps, les matchs à éliminations se construisent

En même temps que ces surprises, Raw et Smackdown Live préparent leur guerre, et surtout leurs armées pour les 5 vs 5 Survivor Series Elimination Matchs. Chez les hommes, le premier nom annoncé pour Raw n’est autre que le monstre Braun Strowman, un choix logique pour un General Manager. Du côté de Smackdown Live, les surprises s’enchaînent surtout au niveau de ceux qui ne seront pas choisi puisque les places sont décidés dans le ring. On apprend donc que Kevin Owens, Sami Zayn ou Dolph Ziggler, qui a déjà prouvé sa bravoure au PPV, ne seront pas présents cette année. De grands noms vont donc manquer le show. Chez les femmes aucune surprises majeure, sauf le rôle de capitaine d’Alicia Fox, puisqu’au vue du nombre de talents dans leur division, les équipes ont vite été officialisées.

5- Les capitaines et l’arrivée du Champ’

Les surprises ne s’arrêtent pas aux changement de titres puisqu’on apprend que le General Manager de Raw, Kurt Angle ira dans le ring à Survivor Series en tant que capitaine de Raw. Face à lui, le Commissionner de Smackdown Live, Shane McMahon sera lui aussi de la partie dans le ring, puisqu’il s’est nommé capitaine de la Team Blue. Deux annonces qui transforment le 5 vs 5 Elimination Match en plus que ce qu’il n’est déjà. Ce combat n’est plus une confrontation entre deux divisions, mais un combat des chefs qui jouent leur place et leur job, littéralement pour Kurt Angle. Les enjeux augmentent tout comme l’attente qui va continuer de croître avec la nouvelle annonce Shane. Ce dernier a encore une place dans son équipe et il appelle nul autre que le 16x World Champion et agent libre, John Cena. Une bombe est lancée, surtout qu’à l’opposé, Angle choisi Jason Jordan comme dernier membre de son équipe, un choix hué par le public et mal comprit lorsque l’on regarde l’étendu du roster de Raw.

A ce stade, Survivor Series s’annonce déjà comme un très grand show, surtout que sa construction a été très particulière et extrêmement surprenante, dans le bon sens du terme, et rien n’est encore terminé.

6- Triple H et The Shield s’invitent au PPV

John Cena, Kurt Angle, Brock Lesnar, AJ Styles, Braun Strowman, Alexa Bliss, des noms qui peuvent largment créer un très bon PPV, et pourtant la liste des têtes d’affiches va encore s’allonger. Triple H a fait son retour dans le ring ces dernières semaines en live event, et en avait peut-être assez de rester en dehors des caméras. Une blessure et un pedigree plus tard sur Jason Jordan, et The Game s’invite dans le Team Raw qui sur le papier à l’air imbattable, puisque composée de Kurt Angle, Finn Balor, Samoa Joe, Braun Strowman et Triple H.

Pendant que Triple H catche en live event, The Shield, qui a perdu ses titres par équipe, se voit encore meurtri par l’absence de Roman Reigns. Malgré son absence, le Big Dog entre dans une feud avec The New Day sur Twitter et le match est vite officialisé la semaine suivante. The Shield vs New Day! Le trio le plus imposant de ces dernières années, destructeur, qui a imposé la peur à tout un vestiaire et composé de trois anciens WWE World Heavyweight Champion, face à l’équipe au règne de champion le plus long de l’histoire. Deux équipes déjà mythique avant leur dissolution, qui ont déjà laissé une grosse trace dans l’histoire. Une confrontation attendue, digne d’un Wrestlemania, qui devrait tenir toutes ses promesses.*

7- Un autre titre change de main

La carte a déjà subi de très nombreux changements depuis les annonces, et encore, l’élaboration des équipes pour les matchs à élimination ont été laborieuses et difficiles, avec des annonces parfois à Raw ou SD, parfois sur les réseaux sociaux, sans compter les changements, les retraits etc… Cinq jours avant le PPV, un nouveau titre change de main, puisque Charlotte devient la nouvelle Smackdown Women’s Champion. Au départ le match féminin devait être un choc des générations, entre l’expérimentée Natalya, et la jeune pleine de succès, Alexa Bliss. Au final le combat change pour plus d’explosivité, entre la Goddess et la Queen. Un match qui s’annonce grandiose, et qui pourrait voler le show, malgré la carte alléchante.

La WWE avait déjà choqué le monde lors du PPV précédent, TLC, avec ces gros changements de dernières minutes. Des modifications énormes qui avaient vu Kurt Angle revenir dans le ring après plus de dix ans d’absence, mais qui n’étaient pas la volonté de la WWE au départ. Néanmoins la fédération a très bien su se sortir de ses imprévus, et en a peut-être prit note pour Survivor Series.

La fédération a en effet fait de l’excellent travail avec ce dernier PPV du Big Four de l’année, et a largement su faire monter la sauce et l’attente, pour que ce show reçoive une attente digne d’un Wrestlemania. Rare sont les Survivor Series qui ont reçu autant de surprises avant le show, et cette année s’annonce grandiose. Rendez-vous dans la nuit de dimanche à lundi pour ce qui pourrait bien être le meilleur PPV de 2017.

Catégories
Chroniques

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY