5 faits intéressant sur Survivor Series

Survivor Series est l’un des grands rendez-vous de l’année à la WWE, l’un des quatre PPV du Big Four et en trente ans, beaucoup de choses s’y sont passées. Voici cinq faits surprenant sur ce show:

1- Goldberg y a remporté sa seule défense de titre en PPV

Bien qu’il ait été un talent monstrueux aux très nombreuses victoires, Goldberg n’a remporté que deux titres à la WWE. Le premier fut le World Heavyweight Championship, qu’il a gagné des mains de Triple H à Unforgiven 2003. Goldberg a bien défendu son titre à Raw, puis à Survivor Series 2003 avec succès, contre The Game, ce fut d’ailleurs la seule et unique fois qu’il a conservé un titre en PPV. En effet il l’a perdu au suivant, lors de Armageddon.
Cette année il a remporté le Universal Championship à Fastlane contre Kevin Owens, mais l’a perdu lors de sa première défense contre Brock Lesnar, à Wrestlemania 33.

2- La mallette Money in the Bank n’y a été encaissée qu’une seule fois

La mallette a joué un énorme rôle à la WWE depuis sa création, aussi bien pour les titres majeurs qu’en matière créatif. Les grands PPV sont de belles occasions pour encaisser puisque les champions y sont bien souvent mit à mal, or Survivor Series n’a été témoin que d’un seul encaissement. En effet quatre mois s’écoulent entre Money in the Bank, souvent organisé en juillet, et Survivor Series, qui est le point culminant du mois de novembre, et bien souvent, les talents ne veulent pas attendre aussi longtemps. Sheamus a été le seul à devenir champion grâce à sa mallette en 2015, lorsqu’il encaisse sur Roman Reigns qui venait tout juste de remporter le World Heavyweight Championship après un tournoi. Cette année pourrait voir un second encaissement, puisque Carmella a encore sa mallette.

3- Randy Orton, roi de Survivor Series

The Viper est incontestablement l’un des rois de ce match particulier. En effet il y a été le seul survivant trois années de suite, de 2003 à 2005, un record qu’il partage avec The Ultimate Warrior, ce sont en effet les deux seuls hommes de l’histoire à avoir été les seuls survivants à trois reprises. Orton y a survécu cinq fois en tout, si l’on rajoute l’édition 2008 où il a remporté le match aux côtés de Cody Rhodes, et 2016 où lui et Bray Wyatt se sont imposés en dernier pour la Team Smackdown.

Randy détient également le record du plus d’éliminations dans l’histoire, avec 13. Il pourrait d’ailleurs augmenter ces records ce dimanche, puisqu’il fait partie de la Team Smackdown Live. Il ne détient cependant pas le record du plus d’éliminations en un seul match, puisqu’il est détenu par Roman Reigns et Aja Kong, avec quatre.

4- Survivor Series a battu plusieurs fois l’affluence de Wrestlemania

Wrestlemania est le plus grand PPV de l’année incontestablement, et le plus grand rendez-vous de catch mondial. De ce fait, ce show obtient à chaque reprise la plus grosse affluence de l’année, sauf exception, puisqu’à trois reprises, Survivor Series a battu le Grandest Stage of them All. En 1991, Wrestlemania VII rassemble 16.158 fans, contre 17.500 pour Survivor Series à la Joe Louis Arena. En 1997, le Montreal Screwjob a été suivi en direct par 20.593 personnes dans la salle, contre 18.197 à Wrestlemania 13. Le PPV accueille encore plus de monde l’année suivante avec 21.179 personnes, contre 19.028 pour Wrestlemania 14.

5- Les matchs à éliminations plébiscités

Ce PPV a pour étendard les combats à éliminations, à tel point qu’il a fallu attendre la cinquième édition de ce show pour voir le premier match simple en 1 vs 1, qui fut donc organisé en 1991. The Undertaker a battu Hulk Hogan pour remporter le WWF World Heavyweight Championship. Les quatre premières éditions ont toutes été constituées de matchs à éliminations.

Catégories
Chroniques

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY