Austin Aries parle de son rôle aux commentaires, Neville et plus

L’ancien talent de la WWE, Austin Aries, était l’invité de Talk is Jericho, et est notamment revenu sur sa grave blessure à l’oeil, qui l’a tenu hors des rings plusieurs mois:

 »Après cette blessure, j’ai parlé avec Hunter et j’ai dit ‘je ne veux pas nécessairement juste disparaître quelques temps, si je peux faire autre chose, du commentaire, du management, n’importe quoi, j’aimerais si possible rester sur scène’. C’était encore à NXT donc quand 205 Live est arrivé il m’a dit ‘j’ai entendu ce que t’as dit, et peut-être que tu es fait pour le commentaire’. Il m’a donné une opportunité et je lui en suis très reconnaissant, cela m’a ouvert des portes. J’ai beaucoup apprit en travaillant avec Michael Cole, et en ayant Vince qui après ma première soirée, m’a dit ‘Mon Dieu, tu es naturellement fait pour ça. Personne n’a eu un début comme le tien’. En revenant à la Gorilla Position, il était debout avec un grand sourire. Je l’ai regardé et c’est littéralement le meilleur compliment que l’on peut avoir à ce moment d’une carrière. »

Après sa blessure, Austin Aries est entré en feud avec Neville avec le titre Cruiserweight en vu, et selon lui, les plans se sont passés comme prévu mais il a avoué que personne ne savait comment Neville allait s’en sortir:

 »Je crois que tout s’est déroulé comme prévu. Ce qui n’était pas connu était comment Neville allait s’en sortir dans ce rôle, et ça a changé quelques trucs car si vous écoutez mes commentaires, je n’étais pas doux et gentil. Par la suite ils ont du prendre une décision. Neville est juste à un autre niveau, et au départ je parlais de la division Cruiserweight mais aussi de la division entière, et une fois que je faisais ça, j’ai du switcher pour la feud avec Neville, ce qui n’a pas forcément été simple. »

Aries a également déclaré qu’il était heureux de faire partie de l’aventure 205 Live:

 »J’étais totalement pour faire partie de la division Cruiserweight. Quand on nous dit qu’ils veulent en faire une marque, un marché, qui se gérera seul, et que l’on veut que je sois l’un des gars qui aide à développer le truc, c’est un beau défi pour moi. […] Les frustrations que j’ai eu n’étaient pas forcément pour moi, je crois que ce sont des frustrations que l’on a tous en tant que catcheurs et professionnels. On ne peut pas tout contrôler donc ça peut être frustrant parfois, mais on y va et on donne notre maximum avec ce qu’on nous demande, car on compte sur nous. »

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY

Hey Toi!

Aide nous à faire grandir notre communauté, met un like!

Hey Toi!

Aide nous à faire grandir notre communauté, met un like!