Le président d’Impact Wrestling parle de Bound for Glory, le choix du lieu et plus

Le président d’Impact Wrestling, Ed Nordholm, s’est entretenu avec Ottawa Citizen afin de parler de son choix d’organiser Bound for Glory à Ottawa:

 »C’est la capitale du pays, c’est un bon endroit pour créer un impact dans notre effort d’organiser sous la nouvelle directive une premier événement en dehors de notre maison d’Orlando. Sans affront pour Toronto… On y viendra j’en suis sur. »

A propos du choix de l’Aberdeen Pavillion, qui peut accueillir environ 500 personnes:

 »Nous sommes des personnes d’histoire. C’est une belle salle avec une riche histoire. On a voulu une salle pour être en intimité avec nos fans. Le public va s’approprier la salle plutôt que de la subir. C’est simplement la bonne taille. On va s’assurer d’avoir une vraie connexion entre les fans et les catcheurs. Il y aura d’autres nuits après cela, on aurait peut-être fait différent s’il n’y avait eu que le PPV. On voulait s’assurer que même pour le dernier soir, il y aura un bon public et une bonne ambiance. »

En effet Impact va organiser Bound for Glory le 05 novembre, suivi de cinq nuits d’enregistrements les jours suivants. Le président a également parlé de la nouvelle ligne de la fédération:

 »Notre slogan est Moins de blabla Plus d’action. C’est un style de catch qui se concentre d’avantage sur l’action dans le ring que dans les storylines. On ne veut rien prendre de la WWE, leur produit est bon et ils font un travail spectaculaire. Mais on a un bon programme, avec des catcheurs talentueux, et athlétiques. »

L’Aberdeen Pavillion à Ottawa, Canada.

Catégories
Interviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY