Histoires de catch #10 – Les conséquences de la mort de Vince McMahon

Le 11 juin 2007 à la toute fin d’un épisode de Raw, Vince McMahon entre dans une limousine garée à l’extérieur de l’arène, avant qu’elle n’explose, laissant penser à sa mort subite. Ce segment fut une surprise, que l’on prend avec le sourire aujourd’hui, mais qui fut tellement choquant et réaliste à l’époque, que les fans se sont fait avoir et qu’internet s’est déchaîné:

 »Les vues sur les pages (de wwe.com) pour le 12 juin, le lendemain de la ‘mort’ de Vince McMahon, étaient de 36 800 000, avec deux millions de visiteurs uniques chaque jour. Il faut comparer cela aux 14 300 000 de vues pour un million de visiteurs uniques en trois mois avant cela. La semaine suivante, il y avait tellement d’articles et de discussions pour savoir si Vince était décédé ou non que sur Google, on avait 27 700 résultats pour ‘Vince McMahon dead’  », selon un article de CNBC en 2007.

Cette storyline fut d’ailleurs tellement réaliste et confuse, que Donal Trump a appelé Vince McMahon, pour connaitre la vérité, comme l’a révélé Triple H à Open and Anthony en 2008:

 »Ce qui m’a frappé, c’est le nombre de gens qui ont appelé. Le lendemain le standard était… je ne mens pas. Il me tuerai probablement si je dis cela mais Trump a appelé, et a dit ‘Quelque chose est arrivé à Vince? C’est juste la magie de la télévision hein, tu vois ce que je veux dire? »

Cet épisode de Raw du 11 juin 2007 était d’ailleurs un épisode centré sur Vince, puisqu’il s’agissait de son Appreciation Night, après laquelle il fut renvoyé, puisque presque chaque talent a critiqué les manières du Chairman. De plus juste avant que la limousine n’explose, Vince McMahon a marché à travers les coulisses, et notamment devant Paul London (habillé en bleu) qui arborait un large sourire. On dit d’ailleurs que ce comportement n’a pas du tout plu au Chairman, et que cela a été le point de départ du renvoi de London, qui s’est déroulé l’année suivante:

 »Je suis là et quoi qu’il se passe, je suis l’idiot du village » a déclaré Paul London lors de Two Man Power Trip of Wrestling.  »Ce n’était pas moi. Si on veut tuer quelqu’un, ne tuez pas celui qui souris. Je suis juste un idiot qui sourit, c’est ce que je fais. Je ne riais pas à propos de la situation, je suis juste heureux que mes potes puissent me voir à la télévision.
En y repensant, c’était assez marrant de regarder les réactions des autres, et de voir ces acteurs, catcheurs, tenter de réagir à ce qu’il se passait. On a fait la prise au moins neuf fois, et j’ai ri à chaque fois. Ce n’était pas forcément le même sourire mais ils n’ont jamais rien dit, et je me suis dit que s’il y avait un problème ils me l’auraient dit. Vince m’a même regardé lors de certaines prises. »
L’histoire raconte d’ailleurs qu’en regardant le replay, Vince était furieux contre London.

Cette storyline était d’ailleurs prévue pour durer un certain temps et la WWE avait de gros projets derrière cette explosion, dont l’abandon du personnage de Vince à l’écran. Cependant le Chairman est revenu à la télévision seulement deux semaines plus tard, suite au suicide de Chris Benoit et du meurtre de sa famille, stoppant ainsi la storyline sur sa ‘mort’, et bouleversant les plans de la fédération, mais ça, c’est une autre histoire.

Catégories
Histoires de Catch

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY