Finn Balor parle du Demon, son arrivée à la WWE et plus

Finn Balor s’est récemment entretenu avec Al Arabiya et est revenu sur de nombreux sujets, dont comment la WWE l’a changé:

 »Evidemment j’étais très passionné par la New Japan. J’étais pleinement investi dans ce que j’y faisais, et je sentais que je faisais les choses juste pour moi. Etre à la WWE est la meilleur chose. Quand on s’est rendu à Singapour, pour la première fois personnellement, il y avait 20 gamins déguisés en Demon, et que l’on aille partout ailleurs, en Allemagne ou autres, il y a toujours des enfants maquillés, ou qui portent notre tee-shirt, ou qui font des pancartes. La portée qu’a la WWE à travers la télévision, les réseaux sociaux, le WWE Network etc.. est ce qui me fait avancer aujourd’hui. On influence les gens, on leur donne quelque chose à aimer. Avant je catchais pour moi, désormais je sens que je catche pour les autres, et je crois que c’est le plus important. »

A propos de l’arrivée du Demon:

 »Honnêtement, la première fois que je suis arrivé en Demon, je n’étais pas référencé comme le Demon, je voulais simplement faire du body painting. Pour la première fois j’en avais parlé à mon meilleur ami, Karl Anderson, et il m’avait répondu ‘Ne fais pas ça, les gens vont en rire.’ Evidemment ce n’est pas ce qui est arrivé. La gimmick du Demon a été créée pour que les gens aient peur de moi, et qu’ils me détestent, mais bon, c’est le contraire qui s’est produit. »

Comment choisi-t-il ses peintures?

 »On ne peut pas prédire comment sera la peinture avant de peindre. Quand je m’apprête à dessiner quelque chose, la veille je n’ai aucune idée du résultat. C’est un peu de l’interprétation de comment je me sens lors d’une journée. J’ai quelques concepts en tête tout de même, peut-être que je ferai ça ou autre chose, mais la décision finale n’est jamais prise avant six heures lorsque je m’assois et commence à peindre. »

Catégories
Interviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY