[Chronique] Ces légendes dépourvues de titre mondial à la WWE

Il ne suffit pas de remporter un titre pour être connu et reconnu dans le monde du catch, bien qu’une ceinture soit une aide précieuse pour y parvenir. On dit d’ailleurs souvent que c’est le champion qui donne du prestige à son titre et non l’inverse, or certains n’ont pas eu besoin de goûter à la victoire pour connaitre ce prestige. Voici quelques légendes qui n’ont jamais remporté de titres mondiaux à la WWE.

1- Jake Roberts

La légende de Jake  »The Snake » Roberts n’est plus à prouver. Intronisé en 2014 au WWE Hall of Fame, Jake a été applaudit par ses pères et reconnu comme légende vivante du catch par les futurs générations, or peu savent qu’il n’a jamais remporté aucun titre à la WWE ou la WCW. Un fait qui parait étrange vu l’énorme popularité dont jouissait celui qui domptait les serpents dans le ring, qui a fait toute sa carrière sous l’acclamation des foules, mais sans jamais recevoir un match pour un titre mondial. Son approche la plus franche vers un titre fut un combat contre Randy Savage pour le titre Intercontinental, lors d’un épisode de Saturday Night Main Event, une approche restée infructueuse. Jake Roberts est ainsi la preuve parfaite qu’il n’y a pas besoin d’un palmarès fourni pour être reconnu de tous et atteindre le rang de légende.

2 – William Regal

Plus proche de nous cette fois, l’anglais William Regal est également reconnu de tous dans le monde du catch comme l’un des meilleurs talents outre-manche, l’un des meilleurs techniciens et le mentor de nombreux grands talents modernes, comme Daniel Bryan, Chris Hero ou Brian Kendrick. Bien qu’il ait déjà été champion à de nombreuses reprises à la WWE, où il a détenu par exemple le titre Intercontinental à deux reprises, Regal n’a jamais pu atteindre le sommet avec un titre mondial, et ses tentatives pour décrocher une ceinture ont vite été freinées par ses suspensions successives. Malgré cela, la réputation du The British Brawler n’est plus à vendre et sa carrière est un succès. On s’attend d’ailleurs à la retrouver un jour au Hall of Fame.

3- Vader

Peu comprennent le manque d’intérêt de la WWE envers une de ses légendes, Big Van Vader, qui a dédié sa vie au monde du catch, et qui mérite largement son entrée dans le Hall of Fame que l’on attend tous depuis des années. Le monstre Vader a pourtant été très proche de s’imposer au sommet de la WWE lors de Summerslam 1996, où il était au départ prévu pour remporter le WWE Championship contre Shawn Michaels, où lors de sa feud contre The Undertaker, qu’il a défié pour le titre mondial. Malgré une courte carrière dans la fédération de Vince McMahon et des occasions franches, Vader repart bredouille mais avait déjà avant cela, connu une grande gloire au Japon en décrochant le prestigieux IWGP World Championship, ou même à la WCW qui l’a fait connaitre au grand public où il avait décroché trois fois le WCW World Heavyweigth Championship au début des années 90. Malgré sa popularité, et ses talents reconnus partout dans le monde, sa carrière à la WWE reste une tâche inachevée de sa carrière.

4- Bam Bam Bigelow

Bigelow reste à l’heure actuelle le seul participant à un main event de Wrestlemania à ne jamais avoir remporté aucun titre à la WWE, ce qui le fait déjà entrer dans la légende. En effet il s’offre en 1995 le match le plus prestigieux du monde du catch, le main event de Wrestlemania lors de sa onzième édition, contre Lawrence Taylor, considéré aujourd’hui comme l’un des meilleurs joueurs de la NFL de l’histoire. Malgré ce push, Bigelow restera sans ceinture toute sa carrière à la WWE, une carrière d’ailleurs écourtée après quelques années seulement. Sa tentative la plus proche pour décrocher un titre mondial fut lors d’un épisode de Raw, où il a défié le WWF Champion, Diesel, sans succès. Malgré cela, tout le monde se souvient de ce monstre de puissance qu’était Bam Bam Bigelow qui a plus tard, tout de même connu encore plus de succès à la ECW et WCW.

5- Dusty Rhodes

Légende? Non, mieux que ça. Dusty Rhodes a marqué de son empreinte l’histoire du catch mondial dés les années 70 et a partagé le ring avec les plus grands de son époque. Son palmarès est bien fourni et il a remporté par trois fois le prestigieux NWA World Heavyweight Championship, considéré comme un titre mondial, lors d’une feud contre Ric Flair restée intacte dans les mémoires. Pourtant ce ne sont pas ses titres mais sa personnalité et son charisme qui ont marqué les esprits et lors de sa courte carrière à la WWF de 1989 à 1991, Dusty n’a jamais reçu de match pour le titre le plus haut. Il revient néanmoins en 2005 à la WWE dans un rôle en coulisses et est intronisé deux ans plus tard au Hall of Fame. Malgré une carrière époustouflante, le manque du WWE Championship restera peut-être son seul point noir, mais l’histoire ne peut s’écrire à nouveau.
Il faut tout de même préciser aussi que dans les années 80, Dusty a pu participer au main event plusieurs fois au Madison Square Garden afin de tenter sa chance contre Billy Graham pour le WWWF Championship, son approche la plus franche vers ce titre.

Catégories
Chroniques

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY