Jeff Hardy parle de l’origine de son groupe, le parallèle avec la WWE et plus

Jeff Hardy s’est récemment entretenu avec wwe.com afin de parler de sa carrière musicale, en parallèle de sa carrière dans le ring, et du fait de trouver du temps pour les deux. Mais est d’abord revenu sur l’origine de son groupe, Peroxwhy?gen:

 »En fait j’ai rencontré mon guitariste, Junior Merrill, en 1999 ou 2000 à Cincinnati. Il m’a donné quelques sons acoustiques alors que j’écrivais de la poésie à l’époque, et j’ai adoré son style. J’ai commencé à écrire par dessus ses morceaux. On a commencé à travailler ensemble et on a fait pas mal de chansons. Ce processus d’écriture, d’enregistrements et ensuite de live, c’est très fun.

On a sorti notre troisième album, mais j’ai déjà sorti 48,49 chansons que je peux présenter sur scène. Je fais ça depuis longtemps mais je commence seulement à aller sur scène, et qui est très excitant pour le futur. »

A propos du nom du groupe:

 »Le nom Peroxwhy?gen est très confus, et les gens se demandent ce qu’il signifie. J’étais aux toilettes un jour et j’ai vu une bouteille de peroxyde, ça nettoie les blessures et ça guérit. Et l’oxygène, on en a simplement besoin. J’ai juste prit la lettre y pour faire le mot why (pourquoi). Je me souviens aussi avoir rencontré le chanteur des Smashing Pumpkins, Billy Corgan. Je lui ai dit que j’avais un nom assez cool, abstrait et qui n’avait pas vraiment de sens. Il a aimé mais m’a dit de rajouté un côté artistique, et on en est arrivé au nom qu’on connait aujourd’hui. »

A propos d’allier la WWE et son groupe:

 »C’est difficile, comme ce Monday Night Raw à Nashville. On a fait le show et après notre dernier album, Precession of the Equinoces, qui est disponible sur JeffHardyBrand.com, est sorti. C’était une longue journée. On a catché contre The Revival, on s’est fait tabasser, et ensuite j’ai du être prêt à chanter 14 chansons. C’est dur mais j’espère avancer, on espère pouvoir faire un concert au moins une fois par mois dans des villes près de Nashville. »

A propos de l’origine de ses chansons:

 »Mes chansons ont toujours été comme un journal intime pour moi. Elles sont très honnêtes et ouvertes sur ce que j’ai vécu dans ma vie. C’est une thérapie pour moi, comme la peinture. Si je vois une toile vierge et que j’ai une image en tête, j’ai vais tout faire pour la faire vivre. Pareil pour la musique, j’entends quelque chose et en devient obsédé. »

A propos de ses buts pour le groupe:

 »J’ai eu l’opportunité de jouer au Vans Warped Tour ce mois et deux dates en Californie. J’étais effrayé, je savais que j’allais revenir à la WWE, c’était avant notre retour, je me disais ‘je ne peux pas vraiment m’engager’. Aujourd’hui mon but est de jouer au Warped Tour l’été prochain. En ce qui concerne le catch, peut-être y chanter à un PPV un de ces jours, et peut-être écrire une chanson pour l’occasion. »

Matt Hardy s’implique-t-il dans la musique?

 »J’ai essayé du mieux possible! Matt a écrit beaucoup de bons raps. Je lui ai dit de venir en studio et d’enregistrer une chanson ensemble. Je ferai mon petit rock alternatif abstrait et lui derrière en rap. Il me dit oui mais bon, il m’a aussi dit qu’il se ferait tatouer le logo des Hardys dans le cou et ne l’a jamais fait, donc je ne sais pas si on va vraiment écrire une chanson ensemble un jour. Dans tous les cas il me soutient et ça compte beaucoup. On a traversé beaucoup de choses ensemble, et être de retour à la WWE, en continuant à faire de la musique, c’est difficile et ça compte beaucoup d’avoir son soutien. »

((! . . !SoClose! . . !))

Une publication partagée par #BrotherNero DELETED (@jeffhardybrand) le

Catégories
Interviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY