Histoires de catch #5 – Émeute à la fin d’un Live Event

Fin 1997, Stone Cold Steve Austin et The Rock étaient encrés dans une feud mémorable pour le titre Intercontinental, jusqu’à ce que lors d’un épisode de Raw, le 15 décembre 1997, Stone Cold jette le titre dans une rivière, un moment désormais culte dans l’histoire de l’Attitude Era. Or cette même nuit la WWE tenait un show à Litte Rock Arkansas, et pourtant, Raw ne s’y est pas déroulé.

En effet cet épisode Raw était en réalité enregistré et ne s’est donc pas déroulé en direct, cependant, la WWF a tout de même organisée un Live Event à Little Rock pendant la diffusion de Raw, et très peu de personnes du public présentes au Barton Coliseum étaient au courant qu’ils n’allaient en réalité pas assister à Raw, mais à un simple house show. Ce manque de communication et cette déception des fans, a énervé une bonne partie du public dés les premières seconde du show, mais au fil des minutes, des bières, détritus et autres objets ont volé vers le ring.
Le public a d’ailleurs été menacé plusieurs fois et invité à se calmer, sous peine de voir le main event annulé, des menaces qui ont eu l’effet inverse puisque les personnes présentes se sont d’avantage énervées. Après un Casket Match de moins de 10 minutes entre The Undertaker et The Rock, D-Generation X arrive pour le main event mais lors de son entrée, Shawn Michaels est frappé par un objet volant. Il prend alors le micro et annonce que le combat est annulé et repart en coulisses, le show venait donc de se terminer, et l’arène va s’enflammer.

Furieux, les fans commencent à se battre avec la sécurité, ou même d’autres personnes du public, balançant des chaises, des bouteilles de Jack Daniels partout dans l’arène, enflammant parfois les tee-shirt des membres de la sécurité composé d’une vingtaine de personnes, face à 6.000 fans enragés.

 »On a réalisé qu’on était resté trop longtemps lorsqu’un rouleau de papier toilette enflammé a surgit du deuxième étage. » a déclaré un fan présent dans la salle, plus tard sur Reddit.

Des renforts de police ont été appelé et ont dû utilisé des gaz lacrymogène afin de calmer la foule, 12 personnes ont d’ailleurs été arrêtées. Après coup, certaines personnes se sont d’ailleurs demandées pourquoi la WWF n’avait pas renforcée les équipes de sécurité car une émeute, moins violente, avait éclatée la veille, lors d’un Live Event à Memphis, après le mécontentement des fans face à des matchs sans intérêts et trop courts. Le main event avait alors été annulé.

 »J’y étais avec 4 amis. Je me souviens que les gens avaient emportés des pancartes comme pour un Raw, et tout le monde était énervé dés le départ. C’était un show très pauvre, plus la nuit avançait plus les gens s’énervaient, ils jetaient n’importe quoi sur le ring, et quand HBK a dit que le show était fini, ils sont devenus fous. On était assez haut dans les gradins donc on a tout vu. Beaucoup de chaises furent balancées, des bagarres ont éclatées. Quand on a finalement pu partir, le parking était bloqué, des gens se battaient à l’entrée. Une nuit que je n’oublierais jamais. » a déclaré Landon Wallace, à Pro Wrestling Stories.

Une leçon à retenir, la WWE a peut-être prit les fans un peu pour des imbéciles, se reposant sur ses acquis mais il ne faut jamais oublié qu’un fan, surtout de la WWE est exigeant, parfois un peu trop. Nul doute que les fans comme les Superstars, n’oublieront jamais cette soirée.

Catégories
Histoires de Catch

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY