Simon Gotch parle de son départ de la WWE, un possible retour et plus

Wrestle List a récemment interviewé Simon Gotch (désormais Simon Grimm), et est revenu sur son départ de la WWE:

 »J’étais vraiment malheureux. Je l’étais déjà depuis un certain temps. C’est apparu assez bizarrement, depuis l’année passée, juste après le takeover à Dallas, où moi et mon partenaire Aiden English n’étions même pas. J’ai toujours été assez proche de Biff Busick, ou Oney Lorcan comme il est connu désormais, il est arrivé et m’a dit ‘Eh mec comment tu vas?’. Je l’ai regardé et ai répondu: ‘Je déteste ce put*** d’endroit. Je veux partir.’, et il a eu cette petite moue sur son visage. Si vous avez déjà vu le sourire de Biff, vous savez ce que son demi sourire signifie. C’était toute une frustration, et la façon dont on était utilisé me déprimais. On veut toujours en faire plus et quand on sent que l’on nous autorise rien, c’est déprimant. »

A propos de travailler à la WWE:

 »La grosse différence entre la NXT et le main roster est que la NXT enregistre chaque mois ou quelques fois par mois. Avec ça on sait dans quelle direction on va. Si on est pas utilisé lors d’une session d’enregistrement, on sait que l’on ne va pas être utilisé pendant six semaines ou un mois. Donc dans ce cas on a du temps pour travailler sur des choses en house shows, trouver des idées, nouveaux pitchs. Alors que dans le main roster, les choses avancent chaque jour ou chaque semaine, donc on se demande si on va être à la télévision une semaine. Et si non, on se dit que l’on va travailler sur un angle. La semaine suivante arrive, on vient avec cette nouvelle idée, ils aiment mais nous disent ne pas avoir le temps. Et une autre semaine passe et on ne fait toujours rien. »

A propos d’un retour à la WWE:

 »Je ne dirai pas que la porte est close, car dans ce business si on fait de l’argent, ils ne soucieront que de cela. Serena Deeb est revenue dans le Mae Young Classic, et je suis certain que tout le monde pensait qu’elle était blacklistée après son renvoi (en 2010), et j’ai cru entendre qu’elle avait prit sa retraite il y a quelques années. Elle est un exemple. Mickie James, Alundra Blayze, Drew McIntyre, quelques noms qui ne pensaient jamais revenir, ou même Jinder Mahal. Pour moi c’est une question de circonstance. Je n’étais pas heureux de la façon dont j’étais utilisé. Je ne veux pas revenir et vivre la même chose. »

Catégories
Interviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY