Connect with us

Interviews

Charlotte Flair parle de l’ombre de son père, ses opportunités et plus

Published

on

Charlotte s’est récemment entretenu avec le Pensacola News Journal, et est revenue sur le fait d’être la fille de Ric Flair:

 »Grandir avec un père connu, et qui maîtrise son métier, on se demande si on veut vraiment faire la même chose. C’est une énorme pression, comme l’avait dit les enfants de Michael Jordan. Pour moi je crois que ça a modelé le personnage que je suis aujourd’hui. Je crois que j’ai vraiment travaillé dans l’ombre de mon père, mais c’était difficile au début. Pourtant je ne changerai jamais mon nom, et je ne peux être que fière de porter sa légende. »

 »Je crois que je n’ai plus rien à prouver, mais je ne veux pas m’arrêter de m’améliorer. Mon père à passer 40 ans à se bouger le cul pour créer cette incroyable légende. Moi je ne fais ça que depuis quatre ans et demi, donc je crois que je dois continuer à devenir meilleure et à évoluer. Qui sait ce que Charlotte Flair sera dans deux ans? »

A propos de ses opportunités et de l’évolution du catch féminin:

 »Je n’aurai jamais eu ces opportunités sans l’effort collectif de toutes les femmes de la WWE et de NXT. J’étais présente au bon endroit, au bon moment, avec la bonne storyline. A chaque fois qu’ils nous donnent des opportunités je dois les honorer, Je crois que le tournoi féminin de cette semaine est une étape importante et va dans la bonne direction. J’espère juste que ça va contribuer à continuer le développement du catch féminin à Raw et Smackdown, et que les femmes continueront d’arriver à NXT. Je ne veux jamais dire ‘c’est à son niveau le plus haut, c’est le meilleur’ car ce serait devenir complaisant. On ne sait jamais ce qui peut se passer dans un monde compétitif. Peut-être qu’un jour il y aura vingt filles à Raw et vingt à Smackdown. Le plus important c’est que les femmes continuent de travailler aussi dur, et que les fans s’investissent encore pour nous. »

A propos d’être devenue babyface à Smackdown:

 »C’est une nouvelle transition pour moi, et je le prend comme un défi afin de devenir la meilleure babyface possible. Evidemment je suis plus à l’aise comme heel avec mon niveau de confort, ma taille, ma présence etc.. Mais je suis prête à voir ce dont je suis capable de faire en tant que bayface! »

 

 

Interviews

Edge commente son avenir avec la WWE après WrestleMania 36

Published

on

Lors d’une récente interview avec ESPN.com , Edge a discuté de son avenir avec la WWE après le WrestleMania 36 :

« Physiquement, je ne serais pas en mesure de suivre le rythme que tous les jeunes ont en ce moment. J’y ai mis mes 15 ans, donc maintenant je peux revenir, et honnêtement, plus que tout, je veux juste aider à enseigner. Et la meilleure façon pour moi d’enseigner est d’être là dans le ring avec vous. « 

«Quand il sera temps de partir, je veux que les gens disent:« Oh, mon Dieu, je pense qu’il allait mieux cette fois-ci. Voilà le défi. Cette histoire n’a jamais été écrite auparavant. Personne n’a jamais pris neuf ans de congé. C’est une toile vierge, et l’histoire que je veux essayer de raconter, je veux juste qu’elle soit convaincante. Je veux que ce soit amusant pour tout le monde. « 

Continue Reading

Interviews

Triple H parle de son absence concernant Wresltemania 36

Published

on

Dans une récente interview sur ESPN SportsCenter, Triple H c’est exprimé sur le fait qu’il n’avait pas de match à WrestleMania 36 ce week-end et pourquoi il en est reconnaissant.

« En ce moment, je suis un gars de bureau à plein temps. C’est drôle, ironiquement, je ne devais pas participer à WrestleMania cette année de toute façon.

Chaque année, au fil du temps, cela devient de plus en plus mouvementé pour moi. Monter sur le ring devient simplement un fardeau supplémentaire.

Surtout cette année, avec la façon dont les choses se sont déroulées et ce que nous devons accomplir, j’étais très reconnaissant de ne pas être sur le ring cette année, car il aurait été presque impossible de faire tout le reste. « 

Continue Reading

Interviews

TJ Perkins revient sur son travail avec Vince McMahon et les salaires à la WWE

Published

on

Le tout premire WWE Cruiserweight Champion, TJP, était récemment invité dans le WINCLY Podcast et est notamment revenu sur son temps à la WWE et le fait de travailler avec Vince McMahoon:

 »Pour moi, c’était toujours amusant et enrichissant. Il est vraiment comme une figure paternelle pour tout le monde et c’est vraiment quelqu’un de normal. Je ne saurais trop le souligner comme il est normal. Je pense que les gens ont plus peur d’être devant porte que toute autre chose. Il parle doucement et écoute très bien et se soucie de vos idées.
Ça a toujours été formidable de travailler avec lui dans la mesure du possible. Et il est vraiment intelligent et j’ai beaucoup appris à ses côtés. Lorsqu’il aimait ou non une chose j’apprenais pourquoi. Ces interactions ont fait de moi quelqu’un de meilleur dans ce business. »

TJP est également revenu sur les nombreuses récentes plaintes de certaines Superstars,:

 »Le moral n’était pas bas du tout. Tout le monde était heureux, mais chacun a ses propres affaires. De temps en temps, on voyait quelqu’un tomber, mais je ne le vois pas beaucoup, car j’ai tendance à rester à l’écart des réseaux sociaux. J’essaye de ne rien lire ou regarder les choses en rapport avec le catch, donc je pense plus au basketball par exemple quand je suis sur Twitter. »

A propos des récents propos de Lio Rush à propos de son manque d’argent:

 »Tout le monde est différent. Je ne pouvais pas vraiment en parler. Pour moi ce n’était pas si grave. Je gagnais relativement la même somme à la TNA et d’autres fois auparavant. Mais c’était bien, j’ai acheté une maison et je me sentais à l’aise. Je ne connais pas de gens qui sont très serrés niveau budget et qui traitent d’autres détails que notre business. […] Ali par exemple – c’est son premier boulot de catcheur. Il n’a jamais été dans cet environnement auparavant, cela aurait pu être un choc, de savoir comment me gérer. Vous gagnez beaucoup, mais il y a beaucoup de pièges auxquels vous n’êtes peut-être pas habitués.

Vous payez beaucoup, mais vous gagnez beaucoup. Dans mon cas, je vendais beaucoup de marchandises donc je faisais de bons bonus. Tant que vous êtes capable de travailler un bon volume, vous gagnerez beaucoup. Même si vous êtes assis à la maison, les inconvénients sont toujours bons. Chaque fois que vous faites six chiffres, c’est bon. »

Malgré un relatif succès, puisqu’il a remporté le premier Cruiserweight Classic, TJP est renvoyé de la WWE en février 2019, alors qu’il ne faisait dans tous les cas plus grand chose de fantastique dans la fédération.

Continue Reading

A la une