Quelques faits surprenants sur Jinder Mahal

La victoire de Jinder Mahal à Backlash et sa prise du WWE Championship a été un énorme choc au sein de la WWE et du monde du catch tout entier, à tel point qu’une semaine après son match, et malgré la vitesse des réseaux sociaux, Jinder reste un sujet chaud et sensible. Arrêtons-nous quelques instants sur quelques faits intéressants ou surprenants de sa vie.

1- L’alcoolisme et la dépression

Tout ceux qui arrivent à la WWE réalisent un rêve d’enfant et espèrent voir leur carrière grandir, affronter les meilleurs et conquérir le plus de titres possible. Or la carrière de Mahal n’a jamais été grandiose, et son alliance avec Drew McIntyre et Heath Slater dans 3MB a achevé son moral. Il est en effet tombé en dépression lorsqu’il a réalisé son statut de jobber à la WWE et le fait qu’il n’y grandira jamais, et est en plus tombé dans l’alcoolisme, jusqu’à boire chaque soir. Ce comportement a d’ailleurs eu raison de sa place au sein de la fédération.

Une fois renvoyé Jinder continue sa mauvaise habitude mais eu un déclic lorsqu’il a vu une vidéo de lui dans un show indépendant en 2015. Dés lors il a arrêté l’alcool et a décidé de se reprendre en main, se mettant en tête qu’il n’aura jamais rien s’il ne se respecte pas lui-même. Il lui a d’ailleurs fallu beaucoup de courage pour avoué cette histoire dans le podcast de Chris Jericho.

Pour rappel également Jinder a perdu son tout dernier match à la dernier WWE lors de son premier run contre El Torito, de quoi en effet tomber en dépression.

2- La TNA l’a contacté juste avant son retour à la WWE

Même si la WWE a toujours été son rêve, il aurait pu avoir beaucoup de doutes concernant un éventuel retour. On se souvient d’ailleurs que la fédération a cherché à étendre son roster après le Draft et a contacté plusieurs anciennes Superstars, dont Mahal qui a finalement accepté, mais la TNA était également sur son dos.

En effet Jinder lui-même a avoué que la TNA l’a appelé quelques jours avant que la WWE ne le contacte pour un retour, pour un rendez-vous à Orlando avec les officiels de la fédération. Même s’il avait déjà décidé de revenir aux côtés de Vince McMahon, Mahal s’est tout de même rendu à ce rendez-vous par respect. Quelle aurait été sa carrière s’il avait signé chez ces concurrents?

Mahal revient à Raw et doit se confronter à son ancien coéquipier afin d’obtenir son contrat pour Raw

3- Le flair de Vince McMahon

Le Chairman est une légende du catch qu’on ne présente plus et il est également derrière ce titre de Jinder Mahal. En effet après sa victoire à Smackdown qui l’a couronné n°1 Contender au WWE Championship (ce qui fut déjà un énorme choc) Jinder Mahal a fait une promo dans le ring, qui fut écrite de la main du Chairman. Ce dernier voulait aussi absolument que Jinder parle en indien, ce qui selon lui, lui aurait donné plus de huées de la part des fans, et il avait vu juste. Vince s’est également mêlé des live events en obligeant Jinder à y faire des promos afin que son côté heel monte et au fil des semaines on a pu voir la haine grimper envers l’indien. Les fans ont donc eu un rôle à jouer dans toutes ces phases puisque sans réactions, la résultat aurait été différent.

De plus Jinder avait au départ détesté cette idée du ‘anti-américain’ et ne voulait pas jouer sur le racisme ou la patriotisme pour se créer un personnage, mais a du avouer que ce type de personnage fait partie de l’histoire du catch. On se souvient notamment de la gimmick du Sgt. Slaughter énormément détestée dans les années 80. Il a finalement du s’y résigner, pour la bonne cause.

4- Des shows aussi grands que Wrestlemania

Tout est démesuré en Inde, la taille des villes, la population et plus et lors de son absence de la WWE, Mahal a été invité par le plus grand catcheur indien de tous les temps, The Great Khali, et a participé à des shows devant 30.000 à 60.000 personnes. Il a d’ailleurs avoué que si un show se déroule à Delhi, il pourrait largement dépasser Wrestlemania puisque ces événements ne se sont pas déroulés dans de grandes villes du pays. On imagine donc les chiffres démesurés que pourraient avoir un show de la WWE dans une grande ville indienne avec Jinder Mahal champion. Comme quoi ce marché est peut-être finalement une bonne opportunité de développement.

5- Une autre destruction de The Shield

Après plusieurs feuds sans intérêts Jinder Mahal se retrouve à NXT en 2012, devenu la troisième division de la WWE après une reconstruction. Il a tout de même fait une bonne impression malgré son statut de jobber et de talent du main roster et a perdu en finale du tournoi pour le NXT Championship, contre Seth Rollins.

Plus tard Jinder s’associe avec Slater et McIntyre dans 3MB et ce groupe devait devenir la grande alliance heel de la fédération, une place qui leur fut chipée par The Shield qui a enterré une fois pour toutes les espoirs de l’indien, comme quoi Rollins n’a jamais eu une bonne influence sur lui.

Dans une interview il avait également avoué que sur la fin, il n’en avait plus rien à faire du groupe ou de ses matchs, et faisait simplement ce qu’on lui disait sans rechigner.

Jinder Mahal a donc eu une carrière à rebondissements et sans beaucoup d’éclats avant qu’il ne devienne n°1 Contender au WWE Championship. Malgré plus de bas que de hauts, il a réussi l’exploit de remporter le titre de la WWE pour sa toute première ceinture dans la fédération.

Catégories
Chroniques

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY