Jack Swagger parle de son départ de la WWE, son futur et plus

Jack Swagger s’est entretenu avec Main Event Radio et a notamment parlé de son récent départ de la WWE:

 »J’ai été dans la fédération pendant dix ans. Je suis très heureux de la carrière que j’ai eu. La décision était purement du business. Je m’évaluais à un certain prix et eux à un autre, il était temps de changer, temps pour Jack Hager / Jack Swagger de partir et d’observer d’autres opportunités et c’est très excitant. C’est le meilleur moment pour être catcheur. Voyager à travers les pays, les langues. C’est vraiment cool de faire partie de ce mouvement. Je suis reconnaissant envers la fédération pour ce que l’on a crée ensemble.

Je suis à la maison plus souvent, j’ai deux jeunes enfants encore. Si je pouvais être ‘M. Maman’ je le ferai. Emballer leur déjeuner, emmener mon fils à l’école, je suis un homme tourné vers la famille. Désormais la famille passe en premier. Il faut vraiment aimer passer 200 jours par an sur les routes pour le faire. Maintenant que je suis sorti de ce quotidien je peux voir où j’ai fait des erreurs et comment j’aurai pu faire les choses différemment. Je suis heureux de pouvoir me retrouver dans un monde concret de catch indépendant, et qui peut aujourd’hui grossir grâce à internet et les réseaux sociaux. Je n’aime pas le mot indies d’ailleurs, car ce n’est plus indies désormais. Je peux aller partout, le Japon serait parfait pour moi vu mon style de catch. »

Sa décision de quitter la WWE a-t-elle été influencée par le départ d’autres talents avant lui?

 »Quand on voit des collègues partir et des gens comme Cody Rhodes ou Drew Galloway, qui sont géniaux d’ailleurs. Les voir partir rend les choses plus faciles pour moi. Faites les choses à votre façon et travaillez votre marketing. »

A propos du nom qu’il va désormais utiliser:

 »Je ne sais pas, Jack, ‘We the People’ worldwide tour, the Ocean of Blonde hair, Listen for the Lisp… »

A propos d’un potentiel départ à Impact Wrestling afin de retrouver Dutch Mantel (Zeb Colter):

 »Je n’en ai aucune idée à cet instant. C’est très excitant ce qu’ils sont en train de faire là-bas, comme à la ROH ou la Lucha Underground. Une fois que ma clause de non compétition sera terminée j’y réfléchirai. C’est assez effrayant mais je peux aller n’importe où. Je ne veux pas me limiter. Je suis un super athlète de 35 ans et j’ai encore de belles années devant moi. Le catch est tellement puissant et c’est cool. »

Catégories
Interviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY