Triple H parle du Performance Center, la diversité du recrutement et plus

Triple H a accordé une interview à wwe.com dans le cadre d’une conférence internationale au Performance Center, et a notamment parlé de ses attentes à l’ouverture du centre il y a quatre ans:

 »[Le Performance Center] a surpassé toutes nos attentes. La partie difficile avec quelque chose comme le Performance Center et les changements que l’on fait dans le recrutement est l’inconnu, ces eaux troubles et ne pas savoir où l’on va. Lorsque l’on a ouvert j’ai su que se serait grand, mais intéressant et fun. Vince m’a dit à cette époque que ce fut la plus grande chose que l’on a faite depuis que l’entreprise est devenue publique. Ça m’a frappé lorsqu’il m’a dit ça car je ne réalisais pas l’ampleur de la chose. Ces mots ont commencé à me faire regarder cela différemment. »

Pourquoi la diversité est-elle si importante au Performance Center?

 »Premièrement, la diversité et le mélange qu’il y a ici au Performance Center est délibérée. On observe les vides dans notre diversité et on tente de les combler. Je veux avoir le bon mélange. La WWE veut des talents qui puissent résonner avec un gamin en Chine, un autre en Inde et moi-même. Je vais faire simple. Il y a un désir du point de vue de ces fans, mais pour moi, le talent est le talent. Je m’en fiche d’où ils arrivent. C’est une seule grosse planète, un énorme groupe de gens qui sont de potentiels talents pour nous, donc pourquoi voudrais-je me limiter à quelques parties du monde? Je veux trouver les meilleurs talents, les meilleurs athlètes, les plus professionnels, qui ont le plus de charisme, et je veux leur apprendre à devenir des stars internationales.

Une fois que l’on recrute un talent de n’importe où, ça augmente notre vision d’ailleurs. Ça nous fait devenir une marque plus globale, ce que l’on est, mais il faut prendre en considération le fait qu’il n’y a plus que la télévision, tout est digital, il y a les réseaux sociaux, le WWE Network. Le monde est devenu beaucoup plus petit en réalité. Le monde entier va regarder Wrestlemania en direct dimanche. Il y a vraiment peu d’endroits maintenant dans le monde où c’est impossible. On vit dans un magnifique époque. »

La WWE a des relations avec des fédérations comme EVOLVE, PROGRESS et ICW lors de l’Axxess. Vous avez déjà parlé par le passé d’ouvrir des Performance Centers à travers le monde. Est-ce que l’on se dirige vers un écosystème qui va peut-être rassembler des territoires, sous le drapeau de la WWE?

 »Je pense oui. C’est difficile de dire territoire car c’est différent peu importe comment on le regarde. Quand on regarde la Grande Bretagne, on avait espoir d’amener des gars dans le système. Le fait de travailler avec PROGRESS, ICW en Grande Bretagne, de créer notre contenu local là-bas, et d’avoir le voie libre pour NXT et le main roster, c’est quelque chose qui ne s’est jamais fait auparavant. Vous pouvez demander à Finn Balor par exemple. Lorsqu’il a commencé en Irlande, il n’a jamais pensé pouvoir arriver à la WWE, même quand il était une star au Japon, et quand on a parlé la première fois, c’était pour lui un rêve qu’il ne pensait jamais voir se réaliser.

Je veux changer cela, je veux créer une passerelle, plus l’on cherche les talents profondément, mieux c’est pour tout le monde. »

Catégories
Autres NewsInterviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY