Alexa Bliss parle de ses anciens troubles alimentaires, le match de titre de la semaine dernière et plus

Interviewée par Ohio.com, Alexa Bliss est revenue sur ses anciens troubles alimentaires et notamment son anorexie lorsqu’elle était à l’université:

 »J’avais déjà eu ce problème au lycée. Par la suite j’ai rejoint l’Universite d’Akron et l’équipe de cheerleader, on devait suivre un régime très strict, et je venais tout juste de me remettre de mon premier trouble alimentaire. On devait faire du cardio, BOD PODs (une mesure entre les muscles et la graisse dans le corps), et toutes les choses que les athlètes de haut niveau font. Ça a tout redéclenché chez moi. Je suis passé de 120pouds (55kg) à 80 (36kg) en seulement six semaines.

C’est la raison principale pour laquelle j’ai quitté Akron. Après un match de football, j’étais en uniforme, et j’ai dit à mon coach que je devais rentrer chez moi et recevoir de l’aide. Je suis allé au Nationwide Children’s Hospital à Columbus, et les médecins ont été géniaux, ils m’ont aidé à guérir. C’était une période assez dure mais elle m’a forgée. »

A propos du Steel Cage Match de la semaine dernière:

 »Quand je suis arrivée sur la rampe je me suis dit ‘Wow ce truc est énorme’. Et puis en arrivant au pied, c’était encore plus intimidant. Lorsque l’on se retrouve à l’intérieur avec les portes fermées on se sent vraiment enfermée. Il n’y a que deux moyen de sortir, par la porte ou en passant par dessus. Je ne fais qu’ 1m55, donc la chute est plus longue pour moi. »

A propos d’être connue:

 »Je ne me considère pas comme étant une célébrité. Lorsque je ne voyage pas je reste sur mon canapé à regarder Netflix avec mes chiens Teddy et Izzy. C’est assez bizarre d’arriver dans un Starbucks et que le serveur connaisse déjà mon nom. Mais ma vie ‘normale’ n’a pas changé, on me regarde seulement plus sur les réseaux sociaux. »

Catégories
Autres NewsInterviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY