Vince McMahon parle de son rythme, s’il a des regrets de ne plus être devant les caméras et plus

Vince McMahon a récemment parlé avec NOLA.com afin de promouvoir l’arrivée de Wrestlemania 34 à la Nouvelle-Orléans l’année prochaine, et a notamment été questionné sur son personnage devant les caméras, et si ces apparitions lui manquent:

 »Oh non. C’était une corvée. J’aimais bien ça, mis ça me prenait trop de temps, et je ne pouvais pas produire et réaliser, ce que j’adore faire. J’adore aider à créer de nouvelles stars, apporter des modifications pour les aider à grandir. Je ne peux pas faire ça en étant moi-même un talent car on doit se concentrer sur ce rôle. J’ai déjà fait les deux en même temps par le passée mais ce n’est pas ce que je préfère. Ça demande énormément d’énergie. Faire les deux à la fois est vraiment difficile. »

Il y a-t-il un match de Wrestlemania que vous regrettez de ne pas avoir créer?

 »Je ne pense pas de cette façon. On prévoit des matchs tôt mais tout peut changer dans notre business. D’un point de vue créatif absolument tout peut changer si l’on voit quelque chose de mieux. Il faut écouter les fans, et s’ils accrochent à quelque chose vous devez aller dans ce sens. Je ne pense jamais en terme de regrets, on l’a fait c’est tout. »

Il y a-t-il un talent qui selon vous, aura déjà sa place pour le main event de Wrestlemania 34?

 »Je ne sais pas, et si je le savais, je ne dirai rien, ça ruinerais la surprise. Je suis honnête, à ce moment précis je n’en sais rien du tout. »

Allez-vous ralentir votre rythme de travail?

 »Non, jamais. Ça ne marche pas avec moi. Je ne vais jamais au travail. Chaque aspect de ce business, que ce soit les rencontres avec les talents, où collaborer avec l’équipe créative, même avec les avocats, c’est une grande famille. Je n’ai jamais l’impression d’aller travailler. »

Comment faites-vous pour ne pas ralentir à votre âge?

 »Je ne dors jamais… je ne sais pas si ça vient de mon âge ou non. Je ne dors pas car c’est comme ça. Et je ne peux pas en avoir assez de toute façon, j’adore ce que je fais et j’en suis passionné. Comment peut-on en avoir assez des bonnes choses? »

Catégories
Autres NewsInterviews

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY