Becky Lynch parle de son enfance et sa préférence du main roster

Becky Lynch est récemment apparue dans The Steve Austin Show, et a notamment parlé de son enfance et le soutien de ses parents envers sa passion pour le catch:

 »Mon père a toujours été derrière moi pour tout ce que j’ai voulu faire. Ça a toujours été plus difficile avec ma mère. Quand je lui ai dit la première fois que je catchais, en fait, je lui avait dit que je faisais du jiu jitsu brésilien. Lorsqu’elle a apprit la vérité sur le catch, elle a explosé. »

 »C’était quelque chose d’énorme pour ma famille et la raison pour laquelle j’ai tout arrêté la première fois, car j’étais loin de chez moi, à Toblerone, je parcourais le monde sans aucun plan. Pour une mère c’est difficile, de voir sa fille de 19 ans parcourir les USA, le Japon, sans personne pour veiller sur elle, elle se dit  »Oh mon Dieu, arrête ça! Reviens, trouve un travail et reste ici! »

Becky Lynch a avoué avoir été une  »wild child » pendant deux ans, ne faisant que sortir avec ses amis et boire de l’alcool:

 »C’était quand j’étais jeune, avant que je ne commence la catch. J’étais un peu une wild child. Non en fait j’en était carrément une. »

Elle a également avoué préférer le main roster à NXT:

 »En fait j’ai toujours été plus à l’aise à Raw et Smackdown qu’à NXT. Oui je suis plus à l’aise devant une plus grande foule, je ne sais pas pourquoi. Dés que je suis arrivée à Raw, je me suis sentie chez moi. Je ne sais pas pourquoi j’étais moins à l’aise à NXT, une plus petite foule signifie aussi des réactions plus franches. Mais à NXT on réfléchit tout le temps, on est constamment en feu, on s’y entraîne cinq à six fois par jour, avec trois shows par semaine et une séance d’enregistrement par mois. En fait à NXT on a plus de temps pour tenter différentes choses. »

Catégories
Autres NewsInterviewsUncategorized

Laisser une réponse

*

*

RELATED BY